Fragments d’histoire : Saint-Léger-en-Laye..

Le hameau de Saint-Léger est fondé dès le 7ème siècle à proximité d’une chapelle dédiée à l’évêque éponyme, mort en 678, sur les hauteurs d’un cours d’eau : le ru de Buzot.

Ce n’est que quatre siècles plus tard que le roi Robert le Pieux décidera la fondation d’un monastère dédié à Saint-Germain, évêque de Paris.

Aux 12e et 13e siècles, les cultures céréalières, maraîchères, et les vignobles se répandent dans le vallon du ru de Buzot. Les moulins, sur le ru, fournissent les farines et un artisanat d’orfèvrerie et de tannerie se développe.

Au 18e siècle, la paroisse Saint-Léger abrite les familles de paysans, maraîchers et vignerons, habitant à proximité des vignes, des terres labourables et des vergers. Trois moulins à eau dont celui du curé-prieur, 5 blanchisseries, 3 tanneries sont attestés à cette époque.

En 1794, la commune de Saint-Léger-en-Laye est supprimée et réunie à celle de Saint-Germain-en-Laye.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s