Aménagement : des jardins familiaux dans le quartier du Viaduc Saint-Léger

Vous rêviez de faire pousser des fraises ou des courgettes au pied de votre appartement ?

Bonne nouvelle : à Saint-Germain-en-Laye, c’est pour bientôt !

L’initiative a été en partie dévoilée en septembre dernier par la municipalité lors de la présentation du projet d’aménagement du quartier Viaduc – Saint-Léger.

Au cœur de ce projet, la construction de 150 logements (dans le cadre d’une convention de partenariat avec France Habitation), la réalisation d’un cheminement piétonnier permettant de relier le parc de la Maison Verte au groupe scolaire Marie Curie (via la résidence ADOMA) et la mise à disposition de jardins familiaux potagers & d’agrément.

Une centaine de parcelles devraient être proposées.

Qu’est-ce qu’un jardin familial ?

Les jardins familiaux sont des terrains divisés en parcelles qui peuvent être cultivés individuellement dans une optique de production domestique & d’autoconsommation (vente interdite).

Autrefois appelés jardins ouvriers, ils ont connu un véritable renouveau en France depuis les années 1980, en particulier à proximité des grandes agglomérations & à Paris.

La Fédération nationale des jardins familiaux (FNJF) gère 73 sites en Île-de-France, où la surface totale des jardins associatifs pourrait bientôt atteindre celle de la surface de maraîchage professionnel.

Quels sont les avantages des jardins familiaux ?

  • Ils permettent de cultiver localement des produits alimentaires & de favoriser l’éco-nutrition.
  • De redonner sa place au maraîchage.
  • De valoriser le patrimoine bâti & le cadre de vie.
  • De préserver la biodiversité.

De nombreux jardins familiaux existent dans les Yvelines, à Guyancourt, Louveciennes ou Saint-Cloud et ceux de Versailles ont été classés Jardins remarquables.