Demain, quelle place pour l’eau dans nos villes (1) ?

Les politiques d’aménagement conduites depuis le milieu du XXème siècle ont cherché à maîtriser les phénomènes naturels. Le développement de la ville s’est ainsi souvent effectué dans une logique de protection des citadins contre la nature.

Soixante ans plus tard, face aux aléas climatiques, à la vulnérabilité des ensembles urbains construits en zones inondables, à la disparition des zones humides qui remplissaient des services écosystémiques indispensables, les politiques d’aménagement sont repensées dans une approche plus durable et plus respectueuse des équilibres écologiques.

La croissance verte, le développement des énergies renouvelables, la préservation de la biodiversité sont désormais intégrés dans la fabrique de la ville.

Redonner de la place aux rivières en ville

La restauration du cycle naturel de l’eau et de la continuité physique des petites rivières urbaines s’inscrit dans cette dynamique.

La gestion durable des eaux urbaines devient un élément structurant de l’aménagement des villes.

Elle se traduit en particulier par un type alternatif de gestion des eaux pluviales privilégiant l’infiltration à la parcelle plutôt que l’évacuation systématique par le biais des réseaux d’assainissement ou l’aménagement des berges et la réouverture des ruisseaux urbains.

Et pour les citadins, quels avantages ?

Au delà des enjeux strictement écologiques, l’eau apparaît désormais comme un atout de développement des territoires et un levier de renouvellement urbain.

Les rivières découvertes offrent des qualités paysagères, elles embellissent le territoire & permettent l’aménagement de lieux de rencontre et de nouveaux usages récréatifs.

Et Mi’Ro dans tout ça ?

Depuis plusieurs années, l’association Mi’Ro, propose une sensibilisation à ces enjeux environnementaux, parfois difficiles à saisir et loin de nos préoccupations immédiates.

L’association accompagne et promeut également le projet de remise à l’air libre du ru de Buzot, sur le territoire de Saint-Germain-en-Laye.

 

Publicités